Site de l'académie de Versailles

Accueil > Orientation / Brevet > LES MODALITÉS DE L’ÉPREUVE D’HISTOIRE DES ARTS

LES MODALITÉS DE L’ÉPREUVE D’HISTOIRE DES ARTS

vendredi 9 octobre 2015 par Grégory Bidault

1. ORGANISATION DE LA PRÉPARATION À L’ORAL D’HISTOIRE DES ARTS

L’épreuve d’Histoire des Arts est une épreuve orale comptant pour l’obtention du Brevet des collèges. Il ne faut donc pas la négliger.

Afin de préparer au mieux les élèves à cette épreuve, ceux-ci doivent constituer un dossier qui présente les œuvres sur lesquelles ils seront interrogés.

Pour cela, chaque élève dispose d’une fiche navette [cf. Annexe en bas de page] qui l’accompagnera tout au long de sa préparation et qui a pour objectif de le guider dans ses différents choix (thème, sujet, œuvres) et de faire le lien entre lui et les différents référents (enseignants, professeur-documentaliste, etc.)

a. Thème, Sujet et Œuvres

L’élève doit traiter un sujet qu’il aura choisi en prenant garde que ce sujet se rattache à l’un des quatre thèmes imposés.
 
Les 4 thèmes imposés sont :
 

1. L’Art et la modernité (société, industrie, consommation, urbanisme, sciences…)
2. L’Art et l’engagement (politique, social, écologique...)
3. L’Art et l’imaginaire (mythes, croyances, fantastique…)
4. L’Art et la guerre

 
- Exemple : Si, pour son oral, un élève souhaite traiter du racisme, il pourra choisir le thème “Art et engagement” et définir son sujet comme : “Les Arts comme outils contre le racisme et les discriminations”.
 
Pour traiter son sujet, l’élève choisit 3 œuvres obligatoires, appartenant aux XXe et XXIe siècles.

Les trois œuvres obligatoires doivent impérativement appartenir à trois domaines artistiques différents  : architecture, sculpture, peinture, musique, littérature, danse, cinéma, photographie, bande dessinée, publicité, design, etc.
 
S’il le désire, Il peut choisir de présenter jusqu’à 5 œuvres artistiques maximum, les deux œuvres supplémentaires (en plus des trois obligatoires) pouvant appartenir à n’importe quelle période.

Bien évidemment, la présentation d’une ou deux œuvres supplémentaires non obligatoires sera prise en compte et bonifiée dans l’évaluation de l’oral.
 
ATTENTION

Un artiste seul ou un mouvement artistique ne peuvent pas faire l’objet d’un sujet en tant que tel. Mais il est possible de choisir un mouvement artistique pour lequel l’élève présentera des œuvres emblématiques. Le mouvement artistique doit alors être intégré dans un sujet pertinent en rapport avec le thème choisi.

- exemple : sur le thème 1, "L’Art et la modernité", si un sujet sur le mouvement artistique du Pop’Art est interdit, on pourra accepter comme sujet “le Pop Art comme le reflet de la société de consommation au XXe siècle”.

b. Le dossier d’Histoire des Arts

Pour préparer son épreuve orale, l’élève est amené à composer un dossier personnel.

Ce dossier sera rendu au jury une à deux semaines avant l’épreuve : le candidat n’y aura donc pas accès pendant son oral. Il est toutefois possible que l’élève garde une copie de ce dossier afin qu’il puisse réviser son épreuve jusqu’au jour de son oral.

Bien évidemment, les membres des différents jurys jugeront de l’honnêteté du travail rendu en vérifiant, autant que faire se peut, si l’élève ne s’est pas contenté de plagier des travaux déjà existants, sur le Net notamment.
 
Le dossier devra obligatoirement être illustré par les œuvres choisies et celles-ci devront être présentées selon un plan cohérent (présentation des œuvres et du sujet, contextualisation historique et artistique de celles-ci, justification et réflexion personnelle, etc.)
 
Il n’est pas demandé un nombre de pages minimum pour le dossier, la qualité du contenu devant primer sur l’épaisseur du contenant !
 
ATTENTION

Le dossier ne sera pas noté en lui-même : il n’est qu’un support permettant à l’élève de préparer son oral.
Mais il est partie prenante dans l’évaluation finale de l’élève : l’évaluation de l’épreuve orale sera donc bonifiée si le dossier est de qualité et s’il apparaît que l’élève a montré de l’investissement personnel dans son élaboration.

2. MODALITÉS DE SUIVI DU TRAVAIL DE PRÉPARATION DES ÉLÈVES

Une fiche navette servira à suivre le travail des élèves dans l’élaboration de leur dossier.
Cette fiche permet d’accompagner l’élève dans le choix du thème principal, dans la formulation d’un sujet et le choix des œuvres attenantes.
 
Elle met en place un calendrier et fixe des objectifs par paliers. Chaque étape sera soumise à validation par les enseignants référents.

- 1ère étape. Semaine du 2 au 6 novembre 2015. L’élève choisit un sujet et/ou une œuvre qui l’intéresse et sur lequel/laquelle il souhaiterait passer son épreuve d’Histoire des Arts. Il doit vérifier si son choix entre bien dans l’un des quatre thèmes imposés.
- 2ème étape. Semaine du 4 au 8 janvier 2016. L’élève choisit les œuvres qu’il exposera lors de son oral.
- 3ème étape. Optionnelle. S’il n’y a pas eu validation à l’étape 2, nouvelle cession de validation du thème, du sujet et des œuvres
 
La validation des fiches navettes récupérées aura lieu la semaine suivant celle de la collecte :
- semaine du 9 au 14 novembre 2015 : validation de l’étape 1
- semaine du 11 au 15 janvier 2016 : validation de l’étape 2
 

ATTENTION

Il est de la responsabilité des élèves de faire les démarches nécessaires auprès des professeurs référents pour obtenir de l’aide et/ou faire valider leurs choix en donnant la fiche navette dans les délais.

3. L’ÉPREUVE ORALE D’HISTOIRE DES ARTS

L’épreuve orale est préparée par la composition d’un dossier, même si ce dernier n’est pas absolument indispensable pour l’évaluation de l’épreuve d’Histoire des Arts.
 
Le jour de l’épreuve orale, trois cas de figure peuvent se présenter :

- l’élève a élaboré un dossier que le jury a pu consulter quelques jours avant. Tout va bien ! Le candidat présente son travail et les membres du jury bonifieront sa prestation orale en fonction de la qualité du dossier.
- l’élève n’a pas transmis de dossier mais il a un sujet et au minimum trois œuvres à présenter, cohérentes avec le sujet choisi. L’élève ne doit pas être pénalisé car seul l’oral est évalué. La note ne pourra néanmoins pas être bonifiée.
- l’élève ne présente ni dossier ni sujet. Le jury interroge le candidat sur des œuvres qu’il aura étudiées en cours d’année dans sa classe. Mais autant dire que cela ne fait pas bonne impression !
 
L’épreuve orale d’Histoire des Arts se déroulera au collège.
Le candidat sera convoqué 15 minutes avant son oral et devra donner au jury son sujet et les œuvres qu’il doit traiter.
L’élève a 15 minutes pour préparer son exposé. Durant cette préparation, il n’a le droit à aucun document (pas même son dossier), excepté les feuilles vierges que lui aura remises le jury pour constituer d’éventuelles notes. Il doit toutefois apporter avec lui, pendant son exposé, la reproduction des œuvres qu’il a choisies d’étudier.
Ces œuvres pourront être présentées au jury sur différents supports (papier ou multimédia), selon leur nature. Dans la mesure du possible, l’élève pourra utiliser le matériel multimédia du collège (TNI, par exemple), s’il est disponible. Mais afin d’éviter toute difficulté technique, il est conseillé au candidat, s’il désire présenter des œuvres sur un support électronique, d’apporter son propre matériel (ordinateur portable, tablette, smartphone, etc.)
 
L’épreuve orale se partage en 5 minutes d’exposé et 10 minutes d’entretien. Le jury est libre d’adapter ce découpage en fonction de la qualité de la prestation, sans que l’épreuve n’excède toutefois 15 minutes au total.

Durant l’oral, l’élève pourra éventuellement utiliser les notes qu’il aura rédigées pendant son temps de préparation.

A la fin de l’épreuve, le jury récupérera les notes de l’élève, afin d’éviter la “mutualisation” et la communication d’informations aux autres candidats.
 
Une épreuve de rattrapage sera organisée pour les seuls élèves absents lors de la première session et qui auront justifié de leur absence.

L’oral d’Histoire des Arts comptant comme épreuve finale au DNB, il n’est pas possible qu’un élève soit “repêché” et ait la possibilité de repasser son oral.
 
Norman Rockwell, Triple autoportrait,
couv. du "Saturday Evening Post", 13 Février 1960


 
- Un site sur les différents mouvements artistiques, et bien plus encore : Histoiredelart.net
 
 

Télécharger la fiche navette d’accompagnement

Télécharger le barème d’évaluation de l’épreuve orale 


| Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP
Collège Jean Macé (académie de Versailles)
Directeur de publication : Florence LECLERE - Principale -